Sommaire

 

L'IRM mammaire ou IRM des seins est une technique d'imagerie médicale permettant d'étudier précisément les éventuelles lésions au niveau des seins. Cet examen est particulièrement utile pour compléter un diagnostic suspect à l'échographie ou la mammographie et dans le suivi des femmes à haut risque de cancer du sein.

Qu'est-ce qu'une IRM mammaire ?

L'IRM mammaire est une technique d'imagerie basée sur l'utilisation d'ondes et du magnétisme. L'IRM mammaire permet d'obtenir de nombreux clichés en 2 et 3 dimensions des seins de façon totalement indolore. L'IRM a l'avantage de ne pas générer de rayons X.

Quelles sont les indications d'une IRM mammaire ?

Même si l'échographie et la mammographie restent les examens de référence dans l'étude du tissu mammaire, l'IRM est un élément parfois incontournable de diagnostic, notamment :

  • pour aider au choix d'une intervention chirurgicale ;
  • pour confirmer ou caractériser une lésion difficilement visible à la mammographie ;
  • pour dépister très tôt les personnes à haut risque de cancer du sein ;
  • pour visualiser l'intégrité de prothèses mammaires.

Comment se déroule une IRM mammaire ?

IRM mammaire : préparation de l'examen

L'IRM mammaire est un examen indolore et sans danger. Il est souvent préférable de passer une IRM mammaire entre le 4e et le 12e jour du cycle menstruel quand cela est possible. Avant de s'installer dans l'IRM, il faut se dévêtir et enlever tous ses bijoux. Ensuite, il faut se placer sur la table d'IRM sur le ventre (un coussin spécifique est fourni pour éviter que cette position soit inconfortable).

IRM mammaire : déroulement de l'examen

La table d'IRM se déplace ensuite vers le tunnel. L'appareil émet un son très puissant, c'est pour cela qu'un casque anti-bruit est fourni. En cours d'examen, on pourra injecter au patient dans une veine un produit de contraste (appelé gadolinium) permettant d'obtenir de meilleurs clichés. Cette injection ne fait généralement pas plus mal qu'une simple prise de sang. L'examen dure environ une demi-heure.

IRM mammaire : analyse des résultats

Une fois l'examen terminé, le praticien analyse soigneusement les clichés. Il étudie l'aspect morphologique des anomalies et comment le produit de contraste agit en fonction du temps, pour poser un diagnostic fiable. Parfois, dans des cas rares d’éléments anormaux visibles seulement à l'IRM, le praticien peut proposer une biopsie sous IRM. Les résultats complets peuvent prendre du temps à être réalisés, mais un bref compte rendu de l'examen est souvent entre temps délivré par le radiologue.

Quelles sont les contre-indications d'une IRM mammaire ?

L'IRM fonctionne en générant un puissant champ électro-magnétique.

  • La présence d’éléments métalliques dans le corps (pacemaker, prothèses...) contre-indique formellement l'IRM. S'il existe un doute sur la nature d'une prothèse par exemple, il est impératif de passer une radiographie avant l'IRM.
  • Les femmes enceintes peuvent passer des IRM sans injection à partir du 2e trimestre de grossesse sans risque.
  • Les personnes allergiques au produit de contraste ou souffrant d'insuffisance rénale sévère doivent s'abstenir de passer une IRM avec préparation.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Symptômes et diagnostic du cancer du sein

Sommaire